Projet MédiaLab

Objectif

Ce projet a pour vocation d’initier les écoliers, collégiens, lycéens, étudiants des établissements scolaires guéretois aux médias et au journalisme à travers la programmation culturelle de La Fabrique.
L’idée est de concevoir un multimédia permettant de rendre compte des évènements (actions culturelles, représentations) se déroulant à La Fabrique et de relayer les informations concernant les spectacles à venir.

Déroulement du projet

Ce projet est organisé en 3 temps :

– La rencontre avec les professionnels

A travers la rencontre avec des professionnels des métiers du journalisme, des ateliers de présentation et d’initiation sont mis en place afin que les élèves puissent bénéficier des conseils et de l’expérience des intervenants.

– Le festival Urban Culture

Il permet aux élèves d’expérimenter et de mettre en applications les conseils transmis par les intervenants professionnels lors des rencontres préalablement organisées.

– Publication du contenu

A travers les réseaux sociaux, les médias locaux et ce blog, le travail effectué par les élèves est mis en commun, synthétisé et publié afin d’être valorisé.

Les sources et forme du rendu

La diversité de contenu est recherchée à travers ce projet puisqu’il touche aussi bien des élèves d’écoles primaires que des étudiants. Des reportages photo, vidéo, audio, interviews, critiques, articles, romans photo sont donc autant de formes possibles.

Les établissements scolaires participants

  • Le lycée Pierre Bourdan
  • Lycée Jean Favard
  • Collège Jules Marouzeau
  • Collège Martin Nadaud
  • École Jacques Prévert
  • École Paul Langevin
  • IUT du Limousin, site de Guéret, Département Carrières Sociales, option Animation Sociale et Socio-Culturelle

Les structures médiatiques locales

  • France 3
  • La Montagne
  • Radio Pays de Guéret

Autres structures partenaires

  • La Quincaillerie

Les perspectives

Pour la saison prochaine, l’objectif est de développer ce projet sur la saison complète et d’y intégrer des établissements scolaires supplémentaires ainsi que de nouvelles structures médiatiques.